VOYAGER À MOTO AU VIETNAM


Inconditionnels des voyages à moto, de paysages insolites, de routes en lacets, de pistes, de cols aux panoramas impressionnants, de rencontres fortuites avec la population, et d’un peu d’improvisation… le Vietnam est un pays qui se prête particulièrement bien à ce type d’aventure.  Car un voyage à moto au Vietnam à quelque chose d’unique : le Vietnam est LE pays du 2 roues ! Enfourcher sa moto c’est se déplacer comme un vietnamien, briser une distance avec la population, s’immerger un peu plus au coeur du pays et rencontrer le coeur des gens.


PAYSAGES ET RENCONTRES

Conifères tropicaux, fougères arborescente, orchidées, bambou, palmiers, palétuviers… La végétation tropicale du Vietnam donne le ton.
La géologie, le climat, les actions humaines ont façonné des paysages atypiques et majestueux dont certains vous ont déjà forcement fait rêvé : la baie d’Ha Long et ses milliers de pains de sucre, les rizières en terrasse de Mu Cang Chai et Sapa, les chutes d’eau de Ban Gioc à la frontière chinoise, le géoparc de Dong Van dans le Ha Giang, le lac Ba Be entourée de falaises et de jungle primaire, Son Dong la plus grande grotte au monde, les arroyos du delta du Mékong, ou encore la forêt inondée de Tra Su…
Évoluer à moto permet de s’aventurer encore plus profond, découvrir aussi les petites pépites moins renommées et plus intimistes.
Pouvoir s’immerger dans ces paysages fabuleux et s’arrêter de contemplation quand bon vous semble est un vrai bonheur.

Le Vietnam c’est aussi et surtout un pays trépidant de vie, débordant d’énergie. Les rues, les bordures de routes sont toujours très animés. La vie quotidienne se déroulant surtout à l’extérieur, la moto permet ainsi de rencontrer les locaux au grès des nombreux arrêts. Même une averse est l’occasion de se réfugier sous une maison sur pilotis, se voir offrir spontanément le thé, et plaisanter avec les habitants. Avec 54 ethnies présentes au Vietnam, c’est autant de cultures et moeurs à découvrir, de soirées conviviales à passer chez l’habitant.
Faire de la moto au Vietnam est ainsi un vrai plaisir pour les yeux mais aussi pour l’esprit, grâce à l’accueil et l’optimisme incroyables des vietnamiens.

découvrez nos motos au Vietnam

LES VIETNAMIENS ET LE DEUX ROUES

Pour les vietnamiens le premier contact avec un 2 roues se fait dès la sortie de la maternité ! Difficile à concevoir en occident, mais ici les voitures ne sont pas à la portée de la première bourse. Même si les taxis sont nombreux de nos jours, l’habitude est tenace, et il n’est pas rare de voir dépasser les pieds de tous petits bambins entre le conducteur et la passagère d’un scooter. Plus tard c’est toute la famille qui se déplace pour aller sur le chemin de l’école, du travail, ou aller dîner dans un restaurant le soir. 4 voir 5 personnes qui se retrouvent alors sur un scooter !

Le Vietnam est justement le second pays au monde en nombre de 2 roues par habitants. Avec plus de 40 millions de scooters pour 90 millions d’habitants. Et à Ho Chi Minh Ville, le rapport monte à 1 scooter par habitant. Il faut dire que c’est le moyen le plus efficace pour se déplacer dans les métropoles congestionnées. D’ailleurs vous aurez peut-être l’occasion de faire de la moto au Vietnam en l’utilisant comme taxi. On les appels les Xe Om, et il y a en à tous les coins de rue.

Mais le 2 roues ne sert pas seulement à transporter des gens. C’est un véritable outil de travail qui déborde souvent de toute part : transport de volailles, de cochons, de poissons d’aquarium, de matériaux de construction , de cartons à recycler… et bien d’autres encore qui ne manquerons pas de vous amuser.

En circulant à moto au Vietnam vous ne serez donc pas marginal, mais au contraire vous vous fonderez dans le paysage et la population !

OÙ VOYAGER À MOTO AU VIETNAM ?

Du nord au sud, d’est en ouest, tout est possible. Cependant avant de vous lancer dans une mythique traversée du pays de Hanoi à Saigon, sachez que ce n’est pas forcement la meilleur option. Surtout si l’on souhaite découvrir la vie locale et que l’on a moins de 15 jours de voyage. Il faut conduire de nombreuses heures dans la journée ce qui laisse peu de temps au contact des habitants et à l’improvisation.
Pour ceux qui aiment prendre leur temps mieux vaut se cantonner à une région particulière. Et dans cette perspective, la région nord est sans conteste la plus intéressante pour un voyage à moto au Vietnam. Avec une superficie plus de deux fois celle du delta du Mékong, les paysages, les routes, les populations sont plus diversifiés.

À QUELLE PÉRIODE DE L’ANNÉE EFFECTUER SON ROAD TRIP ?

Le climat du Vietnam peut se différencier en 3 grandes régions, nord, centre et sud.

  • Au nord :

Le printemps et l’automne sont vraiment les périodes à privilégier. Le temps est clair, la température est agréable. Les activités dans les campagnes plus intenses à ces périodes rendent le voyage plus vivant, les rencontres plus fortuites. L’automne est particulièrement intéressant lors de la saison de la récolte du riz. C’est un patchwork de couleurs, et tout le monde se retrouve dans les champs et le bord de la route dans une atmosphère joyeuse pour battre le riz.

L’hiver et l’été sont des périodes où il est toujours possible de voyager à moto, avec chacune des avantages et inconvénients.
En hiver il peut faire très froid au nord avec des températures de 8 degrés en montagne (exceptionnellement 0 degrés la nuit). La vitesse et l’humidité accentuent l’impression de froid, mais avec des bons vêtements comme en Europe ce n’est pas trop un soucis. Par contre on dort souvent chez l’habitant lors d’un séjour à moto, dans des maison traditionnelles en bois où l’isolation n’est vraiment top. Autre point, la végétation est à l’arrêt, les rizières vides, le ciel souvent gris, ce qui enlève un peu de charme. Mais il suffit des quelques jours ensoleillés pour que le temps se change en été indien.

L’été les paysages sont fabuleux, d’un vert intense presque fluorescent. La contrepartie qu’il fait assez chaud… Il faut absolument être équipé d’une veste moto en textile mesh laissant passer un flux d’air important. Impossible de garder son casque à l’arrêt ! La pluie peut aussi s’inviter, c’est la mousson, mais rarement sur plusieurs jours d’affilée.

  • Au centre :

Les 3 saisons sont moins marqués au centre. L’hiver est beaucoup moins rigoureux, la saison chaude un peu en avance par rapport au nord. Par contre la saison des pluies de novembre à janvier est assez désagréable du côté de Hué. Mieux vaut éviter cette période pour rouler à moto au Vietnam du centre.

  • Au sud :

Chaleur garantie tout le long de l’année. Avec 22 degrés minium en hiver, et 34 degrés en moyenne pour les mois les plus chaud, il faut rouler léger tout en gardant une bonne protection.
Dans l’année deux périodes sont plus sensibles : avril et mai sont particulièrement chaudes, puis de juin à septembre la mousson s’installe. Cependant l’orage éclate généralement en fin d’après-midi, laissant la journée pour rouler tranquillement, d’autant plus que la couverture nuageuse protège finalement des rayons de soleil écrasants.

COMBIEN DE TEMPS POUR UN VOYAGE À MOTO ?

On peut faire tout un séjour à moto comme une simple excursion.
Pour une excursion il faut tout de même prévoir une demi journée pour quitter la capitale et se retrouver en campagne. Aussi 3 jours sont un minimum pour un petit roadtrip vietnamien dans un parc naturel proche de Hanoi comme Pu Luong. 5 jours est un bon compromis temps/découverte, avec la possibilité de monter à Sapa par la nationale 32 (la route des photographe) et continuer sur Bac Ha pour assister à un marché ethnique. Une expérience à ne pas rater lorsque l’on s’aventure dans les contrés montagnardes du nord.

Un séjour à moto au Vietnam peut cependant facilement s’étendre sur 15 jours. Que cela soit dans le nord uniquement, ou bien du nord au sud. Par exemple la grande boucle nord qui passe par Dien Bien Phu, Sapa, Ha Giang, et l’ancienne route coloniale numéro 4 du côté de Cao Bang fait plus de 1 800 kilomètres.

QUEL CHOIX DE MOTO AU VIETNAM ?

Le marché de la moto au Vietnam est en pleine métamorphose. Les grosses cylindrées font leur apparition avec des sportives et roadsters de toutes marques. Leurs usages sont cependant limités vu l’état des routes et de la circulation. Leur prix avoisinant le double du prix en Europe en font véritablement des produits de luxe. Le marché des trails aventure suit le même chemin

  •  Pour un usage ponctuel

La très grande majorité des 2 roues utilisés au Vietnam sont des scooters semi-automatiques. De cylindré d’environ 110cc ils sont très pratiques et légers, parfaits pour circuler en ville et à la campagne sur de petites distances. Pour ceux qui préfèrent voyager en bus ou en voiture mais qui souhaiterait un peu de liberté pour découvrir une ville et ses environs le scooter est le choix idéal. Ainsi vous pourrez découvrir la campagne environnante de Hoi An, aller jusqu’au sanctuaire de My Son, visiter les tombeaux des empereurs et aller à la plage à Hué, ou encore faire le tour de l’île de Phu Quoc pour découvrir des plages reculées et des villages de pêcheurs. Il est même possible de s’aventurer sur une boucle de plusieurs jours à scooter avec l’avantage du prix de location mais au détriment du confort et la sécurité qu’apporte une vrai moto.

  • Pour un voyage à moto de plusieurs jours

Il y a quelques 10aines d’années les voyages à moto au Vietnam se faisaient en motos russes Ural ou Minsk. Les Minsk 125cc étaient d’incroyables petites motos 2 temps auxquels on s’attachait de par leur look rétro, leur confort, et leur caractère capricieux, où bien à l’inverse dont on se séparaient très vite suite aux nombreuses pannes et arrivées d’étapes la nuit tombée. Des volutes bleues s’échappaient du pot et enfumaient les poursuivants (très pratique pour suivre à l’odorat le motard précédent lorsque l’on ne l’avait plus en visuel !). Les Minsk sont maintenant délaissées, mêmes des ethnies montagnardes, pour des motos chinoises plus robustes. Ou bien les moteurs sont remplacés par des 4 temps modernes.

Les motos les plus adaptées pour un voyage à moto au Vietnam sont les trails et les trails « adventure » plus orientés route. Maniables et relativement confortables, ils passent sur les nids de poules, sur les routes abîmées et encombrées après un glissement de terrain, ou sur le bas côté lorsqu’il n’y a plus de place sur la route… Pour ceux qui aiment la variété de terrain c’est bien sûr le choix à faire.
On trouve des trails de 125cc à 650cc. L’idéal étant entre 250cc et 400cc pour gravir les cols et pouvoir voyager en duo.


Découvrez nos circuits à moto au Vietnam :

Circuits au Vietnam Sapa à moto
Circuits au Vietnam Ha Giang à moto
Circuits Vietnam Y Ty à moto
le Vietnam à moto par Carnets d'Asie
error: Content is protected !!
DEVIS GRATUIT