Avion, train, bus, voiture et évidemment moto, les moyens de transport ne manquent pas pour partir à la découverte du Vietnam. Chacun de ces transports propose un charme particulier et se déplacer au Vietnam devient une expérience unique en soi.

TrainAvionBus | Voiture | Taxi | Grab Taxi | Deux-roues | Circulation | Permis international

Les moyens de transport au Vietnam

Train

Le train au Vietnam est assez cher et très lent si on le compare avec l’avion. Mais par rapport à la route, il s’agit bien sûr du moyen de transport le plus sûr et le plus confortable. Il est essentiel de réserver votre billet de train au moins 4 jours avant le départ.

Vous trouverez différentes prestations de services à différents prix pour votre trajet en train.

Les prix du billet varient aussi selon le type de train mais aussi selon le choix des sièges (matelassés ou en bois) ou des couchettes.

Le train est donc l’un des moyens de transport les plus agréables, si vous disposez de suffisamment de temps. Vous aurez la chance d’observer les paysages vietnamiens défiler et de vous mélanger aux locaux pour une expérience de voyage des plus authentiques.

Attention : Nous vous conseillons tout de même de garder un œil sur vos bagages durant votre voyage en train.

Avion

L’avion est en règle générale le moyen de transport privilégié des touristes étrangers. Cependant, de part des prix de plus en plus abordables et de nombreux aéroports domestiques et internationaux à travers le Vietnam, l’avion est devenu un moyen de transport populaire auprès des locaux.

À part la compagnie nationale Vietnam Airlines, de nombreuses compagnies low-cost se partagent le marché et proposent des vols à prix réduits. C’est notamment le cas de Jetstar, VietjetAir ou encore AirAsia. Il est néanmoins important de noter que les retards et les annulations de dernière minute ne sont pas rares avec ces compagnies aériennes.

Les aéroports internationaux au Vietnam sont : Noi Bai (Hanoi), Tan Son Nhat (Ho Chi Minh ville), Can Tho, Da Nang et Phu Quoc.

Bus

– Le bus local : Il s’agit du moyen de transport le plus économique pour voyager. Vous pourrez compter environ 30 centimes pour un trajet en ville. Le bus local est un excellent moyen de se mêler aux locaux et de découvrir la vie quotidienne au Vietnam. Néanmoins, certains de ces bus manquent de confort et sont assez lents.

-Le bus touristique: Ces bus sont souvent mieux équipés et plus confortables et sont souvent utilisés par les agences.

-Le bus de nuit : Autre moyen de transport privilégié des voyageurs, le bus de nuit est très populaire au Vietnam. Vous disposerez d’une petite couchette où vous pourrez vous reposer en attendant d’arriver à votre destination. Il est tout de même important de prendre certaines précautions (être assuré) étant donné que les routes au Vietnam sont toujours assez dangereuses, et plus particulièrement de nuit.

Pensez à réserver votre billets la veille de votre départ.

Voiture

La voiture est le moyen de transport le plus rapide, pratique et confortable au Vietnam. La location d’une voiture avec chauffeur est payable au kilomètre ou à la journée. Il est très important de vous renseigner sur les compétences du chauffeur avant de partir. Les routes du Vietnam étant particulièrement dangereuses. Nous vous conseillons de réserver une voiture privée avec une agence de voyage.

Il est possible de conduire vous même au Vietnam à condition de détenir un permis de conduire international, facilement délivrable en préfectures en France.

Aller directement à la rubrique Permis International

Taxi

Le taxi est sans aucun doute le moyen le plus rapide de se déplacer en ville et sur de courtes distances. Ces dernières années, on a pu constater une forte multiplication des compagnies de taxi au Vietnam. Vous pourrez donc facilement trouver un taxi (à l’exception des heures de pointe et des jours de pluie). Pour cela, il suffit simplement d’agiter votre main au bord de la route ou d’appeler directement une compagnie par téléphone (toutes ne sont pas anglophones).

Si vous souhaitez vous déplacer en taxi, préférez des agences reconnues comme par exemple: Mai Linh, ABC, Taxi Group… afin d’éviter de potentielles arnaques. Les taxis officiels affichent toujours le nom du chauffeur ainsi que son numéro de téléphone. Pensez également à vérifier que le compteur est bien allumé lors du départ.

Grab

Le Vietnam n’échappe bien évidemment pas au fort développement des applications de service et notamment dans le domaine des transports. L’application singapourienne Grab Taxi est le leader du marché du véhicule de transport avec chauffeur au Vietnam. Il est désormais commun de croiser des chauffeurs habillés de vert pour Grab partout dans les rues de Hanoi et de Ho-Chi-Minh-Ville.

Avec ces deux applications, vous aurez la possibilité de sélectionner le type de véhicule souhaité (moto, taxi officiel ou véhicule privé), de rentrer votre adresse de départ et de destination. Enfin, après un coup de fil de votre chauffeur, il sera en route pour venir vous chercher.

Le prix est indiqué avant la course sur l’application. Même si le système de notation et de commentaire sur l’application permet d’éviter les fraudes, il est tout de même essentiel d’être extrêmement vigilent aux arnaques étant donné que la majorité des chauffeurs ne sont pas officiels.

Deux roues

La moto

Malgré une hausse constante du nombre de voitures au Vietnam, la moto est évidemment le moyen de transport le plus populaire auprès des vietnamiens. Avec près de 40 millions de motos en circulation à travers le pays, le Vietnam est le second pays avec le plus de motos par habitant après Taiwan.

Peu chères, robustes et parfaitement adaptées au mode de vie à la vietnamienne, la moto s’adapte parfaitement à ceux qui souhaitent découvrir le pays de façon autonome et à leur propre rythme.

Si vous souhaitez vous essayer à la conduite, vous pourrez facilement trouver des motos ou scooters à louer à la journée. Pour un voyage ou un itinéraire à moto à travers le Vietnam,une préparation minutieuse est indispensable. Veillez à bien choisir la saison et le parcours que vous souhaitez effectuer et à vous équiper du matériel adéquat tels que: casque, lunettes, carte, etc…

Le vélo

Les jeunes utilisent principalement le vélo pour se déplacer et se rendre à l’école. Mais vous croiserez également de nombreux vélos surchargés, transformés en véritables boutiques ou cafés ambulants qui arpentent les rues des villes.

Rien n’est plus agréable qu’une balade à vélo dans la campagne vietnamienne. De ressentir une brise fraîche, entouré des paysages ruraux et avec pour décor la vie quotidienne des habitants qui défile lentement.

De nombreux cafés et hôtels proposent des locations de vélos à la journée. Alors ne manquez pas l’occasion de faire une balade dans les alentours, à la découverte du Vietnam à un rythme plus tranquille.

La moto-taxi

Ou Xe ôm – « moto – embrasser » est un moyen de transport très répandu au Vietnam et plus particulièrement dans les grandes villes. A certains coins de rue, aux arrêts de bus ou autour des sites touristiques, vous trouverez des petits groupes de chauffeurs de moto-taxis qui attendent des clients.

Attention

Veillez à bien négocier le prix de la course avant de monter sur la moto. De plus, depuis 2007, le port du casque est obligatoire pour les personnes qui sont à moto, scooter, mobylette et vélo électrique. Mais la qualité des casques est loin des normes européennes.

Cyclo-pousse (Xích lô)

Ce moyen de transport, inventé par un français, est à présent essentiellement utilisé par les touristes. Il s’agit d’un moyen de transport original et authentique pour partir à la découverte de la ville à un rythme plus reposant. Tout comme pour les moto-taxis, il est indispensable de négocier le prix de la course avant de démarrer la balade.

La circulation

La circulation au Vietnam, notamment dans les grandes agglomérations, est à l’image de la population vietnamienne : bondée et dense.

Le scooter est le roi des véhicules. Par ailleurs, le nombre de voitures augmente sans cesse. Il n’est d’ailleurs pas rare de trouver les derniers modèles de voitures de luxe dans les rues de Hanoi et de Ho-Chi-Minh-Ville. Le vélo électrique est aussi devenu un moyen de transport tendance, principalement chez les adolescents.

Pour ce qui est des transports en commun, le bus reste le moyen de transport le plus utilisé, principalement par les étudiants et les personnes âgées. Un système de tramway et de métro est actuellement en cours de construction à Hanoi et Ho-Chi-Minh-Ville. Il devrait être opérationnel dans quelques années.

Au Vietnam, la population se déplace très rarement à pied. La plupart des piétons présents se rendent aux arrêts de bus, sont vendeurs ambulants ou touristes. Traverser la route sans feux piétons peut donc se révéler être un vrai défi pour les étrangers. Néanmoins, nous vous recommandons vivement cette expérience en soi !

Le développement des infrastructures routières ne semble pas suivre l’augmentation du nombre de véhicules. Ceci est probablement la cause des nombreux accidents de la route. Même si, au cours des dernières années, le gouvernement a fait de sérieux efforts pour renforcer la sécurité routière et réduire le nombre d’infractions au code de la route.

Permis international

Depuis le 1er janvier 2015, l’état vietnamien reconnaît le permis international. Les étrangers possédant ce permis pourront donc désormais conduire en toute légalité et sans retranscrire leur permis en licence locale. Sachez toutefois que la conduite en France est totalement différente de celle au Vietnam. De plus, le code de la route est loin d’être respecté.

Vous pouvez faire une demande de permis international avant votre départ auprès de votre Préfecture en fournissant les pièces suivantes :

∗ Formulaire cerfa n°14881*01 rempli et signé

∗ Photocopie couleur recto-verso du permis de conduire

∗ 2 photos d’identité

∗ 1 photocopie couleur recto-verso d’un papier d’identité

Tous nos voyages au Vietnam
Qui sommes-nous ? Carnets d'Asie
Les références de Carnets d'Asie
DEVIS GRATUIT