Se déplacer en Birmanie

La Birmanie est un pays de charme aux paysages magnifiques. Certains moyens de transports permettent de profiter de ces paysages et de découvrir la vie quotidienne des Birmans. Cependant, pour se déplacer en Birmanie, il est important de connaître les conditions de voyage de chacun des moyens de transport. En effet, si vous voyagez à un rythme lent ou que vous soyez pris par le temps, vous ne considérerez pas les mêmes modes déplacement.

Bus

Les bus est l’un des moyens de transport à privilégier pour se déplacer en Birmanie, particulièrement sur de longues distances. Les bus (de nuit) sont en général assez confortables. Depuis l’ouverture d’une autoroute à 4 voies entre Yangon et Mandalay, les temps de déplacement se sont considérablement réduits et le confort s’est amélioré. Pour les longues distances, les bus parcourent le pays généralement de nuit. Vous aurez donc une petite couchette, une bouteille d’eau et une couverture (amener tout de même un pull, la climatisation tournant à plein régime). Vous arriverez généralement à destination au milieu de la nuit ou au petit matin. Nous vous conseillons également de réserver vos trajets à l’avance, depuis votre hôtel, en gare routière ou dans les bureaux des compagnies de bus.

Les bus locaux sont quant à eux bien plus difficiles à utiliser. Toutes les destinations et horaires sont généralement en birman, ce qui ne facilite pas les déplacements pour les voyageurs étrangers. Vous pourrez tout de même compter sur la gentillesse des locaux pour trouver votre arrêt.

Voiture

Il est impossible de conduire par soi-même en Birmanie. Pour cela, il vous faudra une autorisation émise par les autorités birmanes. De plus, les routes étant assez chaotiques et le code de la route loin d’être respecté, nous vous conseillons de louer les services d’un chauffeur local. En effet, ils vous permettront des déplacements libres et en sécurité. Aussi, il sera nécessaire dans certains cas de s’acquitter de « droits de passage » à l’entrée de certaines villes et villages. Les chauffeurs privés étant au fait de ces paiements, cela vous évitera quelques inconvénients en voyageant seuls. Nous vous conseillons tout de même de passer par une agence de voyage afin d’obtenir les services d’un chauffeur expérimenté et certifié.

Deux-roues

Moto

De même que pour la voiture, il est rare pour un étranger de conduire une moto en Birmanie. Quelques hôtels et magasins proposent des locations de scooters ou de motos, néanmoins, les autorités ne cautionnent pas ces locations, frileuses des conséquences que pourraient avoir un accident impliquant un voyageur étranger.

De plus, dans certaines grandes villes la circulation à scooter ou à moto est interdite. C’est pas exemple le cas à Yangon où vous ne croiserez aucun deux-roues à moteur dans les rues du centre-ville. La moto est donc un moyen de transport à oublier lors d’un voyage en Birmanie.

Vélo

Le vélo est un excellent moyen de se déplacer dans la campagne birmane. En effet, il ne sera pas difficile de trouver des vélos à louer dans des hôtels ou des petits magasins. Durant certaines périodes, la chaleur peut être difficilement supportable. Le vélo n’est donc pas conseillé toute l’année. Cependant, si vous souhaitez profiter des paysages environnant et vous laisser porter par les rencontres dans les petits villages, il s’agit du moyen de transport parfait. C’est notamment le cas dans la région d’Inle, une balade à vélo sur les bords du lac est une expérience à ne pas manquer !

Autre expérience à ne pas manquer, le vélo électrique. Il est de plus en plus commun de voir les Birmans se déplacer sur ce genre d’engins. De plus, lors des fortes chaleurs, cela vous évitera les efforts trop conséquents. C’est donc un bon moyen d’expérimenter le déplacement à la birmane. Nous vous conseillons vivement de vous y essayer sur les pistes poussiéreuses du pays. Il s’agit d’une activités typique à ne pas manquer. Vous pourrez notamment avoir l’occasion de vous essayer au vélo électrique dans la région de Bagan. En effet, les temples étant distants les uns des autres, le vélo électrique est un compromis parfait (et écologique) pour vous déplacer rapidement tout en profitant des paysages environnants.

Avion

Dans la grande majorité des cas, vous arriverez en Birmanie depuis les airs. Depuis la France, la Belgique, la Suisse et le Canada, il n’existe pas de vols direct vers Yangon. Vous devrez donc faire au moins une escale dans l’une des capitales du sud-est asiatique ou de la péninsule arabique. Comptez donc environ 14 heures de trajet depuis l’Europe (parfois plus à cause des escales). Il existe également un aéroport international à Mandalay avec des vols directs depuis la Chine, l’Inde, la Thaïlande et Singapour.

Pour les déplacements domestiques, l’avion est le moyen de transport le plus rapide et le plus confortable.  Prendre l’avion en Birmanie est une expérience en soi à ne pas manquer. Le pays ne dispose pas d’une flotte aérienne conséquente de plus, la gestion des différents aéroports domestiques du pays est encore assez archaïque. Ne soyez donc pas surpris si les contrôles de sécurité sont assez simples et rapides. Ne soyez pas surpris non plus que l’on vous colle un petit autocollant sur votre tee-shirt pour indiquer votre compagnie. Pour l’embarquement dans les petits aéroports, un membre du personnel criera le numéro du vol, la destination et la compagnie. Enfin, ne soyez pas surpris de devoir traverser le tarmac pour rejoindre votre appareil. Bref, prendre l’avion en Birmanie est une expérience assez originale qui rompt avec les codes habituels des aéroports.

L’avion est à privilégier pour se déplacer dans certaines régions de Birmanie. Pour rejoindre Ngapali par exemple, vous ne pourrez vous y rendre qu’en avion. Le site étant extrêmement difficile d’accès par la route. La Birmanie est un pays très vaste et certaines ne sont accessibles que par voie aérienne.

Bateau

Le déplacement en bateau en Birmanie est assez courant, notamment sur le fleuve Irrawaddy. L’axe maritime le plus fréquenté est l’itinéraire de Bagan à Mandalay. Le bateau est excellent moyen de se déplacer à rythme lent tout en profitant de la poésie des paysages birmans. Vous aurez l’occasion d’assister à la vie quotidienne qui s’active sur les bords du fleuve. Il existe une grande variété de bateaux, du ferry local au bateau de croisière de luxe.

Si vous optez pour les ferries locaux, sachez que les trajets peuvent être longs et le confort laisse à désirer. En effet, vous serez le plus souvent sur des sièges durs et vous devrez prévoir vos repas pour le trajet. Néanmoins, lors des arrêts, des vendeurs ambulants vous proposeront tous types délices birmans. De plus, c’est une excellente occasion de se mêler aux locaux.

Enfin, si vous souhaitez véritablement profiter d’une croisière sur le fleuve Irrawaddy, nous vous recommandons vivement d’opter pour des bateaux plus confortables et plus sécurisés. Vous pourrez alors descendre ou remonter le cours du fleuve sur deux jours, dîner et prendre le petit-déjeuner à bord et disposer de votre propre cabine. De plus, vous profiterez de ce confort pour apprécier un magnifique coucher de soleil sur les bords du fleuve et admirer les temples de Bagan d’un autre point de vue. Vous disposerez de tout le confort et vous n’aurez rien d’autre à faire que de profiter du trajet en toute sérénité.

Attention, il est important de noter que selon la saison, les trajets peuvent prendre plus ou moins de temps. En effet, durant la saison sèche, le niveau de l’eau pouvant être assez bas, sur certaines zones du fleuve la navigation peut être assez difficile.

Train

Le réseau ferroviaire birman est né avec les britanniques au XIXème siècle. Même si certaines lignes ont bien évidemment été modernisées depuis, le train en Birmanie est loin d’être le moyen de transport le plus pratique. En effet, il s’agit d’un bon moyen pour se déplacer si vous avez le temps. Les retards sont parfois très conséquents (plusieurs heures). De plus, les trajets secouent énormément, vous serez ballottés tout au long du trajet et il sera parfois difficile de fermer l’oeil. Il existe différentes classes, ainsi vous aurez le choix entre des sièges en dur en bois, des sièges rembourrés ou encore dans certains cas des wagons couchette.

Le train est cependant un bon moyen de transport pour vous mêler aux locaux mais aussi de profiter de l’animation des gares qui sont parfois le seul moyen de communication avec l’extérieur. À chaque arrêt, vous verrez donc des dizaines de vendeurs ambulants qui se pressent pour vendre des repas, des fruits et des boissons aux voyageurs. De plus, vous aurez l’occasion de profiter des paysages tout au long du voyage. Voyager en train en Birmanie c’est donc une expérience inoubliable, parfois fatigante mais qui vous réservera de nombreuses surprises.

Le train circulaire de Yangon

Si vous disposez de peu de temps mais que vous souhaitez tout de même profiter des joies du train en Birmanie, nous vous conseillons de vous essayer au train circulaire de Yangon. Ce train (comme son nom l’indique) fait le tour de la capitale. À chaque gare, vous pourrez avoir un aperçu de la vie quotidienne des Birmans, de profiter de l’agitation de ces lieux de commerce et de rencontre. Ce sera aussi une belle occasion de rencontrer des Birmans qui utilisent le train pour se déplacer au quotidien. Le temps d’échanger quelques sourires et quelques mots et de ressentir l’atmosphère d’un voyage en train sur une courte durée.

Taxi, rickshaw et autres moyens de transport

Pour vous déplacer sur de courtes distances ou en ville, la Birmanie possède une très vaste gamme de moyens de transport. Vous pourrez tout d’abord utiliser le taxi classique. Veillez toujours à préférer des compagnies de taxis (plus sûres et plus stables sur leurs tarifs) plutôt que des chauffeurs indépendants. Vous trouverez aussi de nombreux pick-ups aménagés avec des banquettes à l’arrière. Cependant, ce moyen de transport collectif ne démarre que lorsqu’il est plein de voyageurs. En ville, vous trouverez aussi nombre de petits véhicules motorisés à trois roues  s’apparentant aux tuk-tuks thaïlandais.

Mais si vous avez l’esprit d’aventure, vous pourrez aussi vous essayer au rickshaw. Une sorte de petit vélo à trois roues avec une banquette à l’arrière. Il s’agit de l’un des modes de déplacement typique en Birmanie. Mais le moyen de transport le plus original de Birmanie est sans aucun doute la charrette. Tirée par des bœufs ou des chevaux, Il n’est pas rare de croiser de nombreuses charrettes dans les petites villes du pays. Nous conseillons fortement de vous y essayer au moins une fois. Il s’agit du transport le plus bucolique de Birmanie. il n’y a rien de mieux que de profiter du rythme lent de la charrette tout en observant la vie locale défiler devant vos yeux. Un véritable petit plaisir à ne manquer sous aucun prétexte !

Quelques conseils

  • Quelques soit le moyen de déplacement choisi, pour les déplacements sur de courtes distances pensez à toujours négocier et fixer le prix avant le départ, cela vous évitera des mauvaises surprises à l’arrivée.
  • Pour les déplacements en bus, en train,en bateau et en avion, pensez à réserver vos billets à l’avance. En effet, vous ne trouverez pas toujours de la place en vous rendant directement sur place.
  • Si vous ne souhaitez pas vous encombrer de petites galères sur votre chemin, préférez les services d’une agence pour vos déplacements ou pour la réservation d’une voiture avec chauffeur par exemple.
  • Assurez-vous toujours des capacités de votre chauffeur. Les routes birmanes peuvent être très dangereuses et il est bon de s’acquitter des services d’un professionnel reconnu.
  • Si vous vous déplacez par vous même (en particulier à vélo ou en e-bike), veillez à toujours faire attention à votre route, à éviter de rouler de nuit et à rester sur des itinéraires classiques.

 

Découvrez nos séjours avec Carnets d'Asie
Les références de Carnets d'Asie
Qui sommes-nous ? Carnets d'Asie
DEVIS GRATUIT