Comment se déplacer au Cambodge ?

Le Cambodge est pays très accessible et la majorité des destinations touristiques sont très simples à rejoindre. Différents modes de transport sont possibles au Cambodge de la voiture à la moto en passant par le bateau. En fonction de votre temps, de votre budget et de votre esprit d’aventure, faites le bon choix !

Bus

Le bus est sans aucun doute le moyen de transport le moins onéreux, mais aussi le moins confortable. Les voyageurs indépendants et les locaux privilégient donc le bus. Il existe de nombreuses catégories de prix et de confort. En raison des nombreux retards, de l’état des routes et des mauvais comportements des conducteurs, le bus n’est donc pas le moyen de transport le plus sécurisé et le plus pratique.

Cependant, à travers le pays, de nombreuses villes et provinces sont reliées depuis Siem Reap et Phnom Penh. Vous pourrez donc accéder facilement aux quatre coins du pays, y compris les moins touristiques.

Voiture

La voiture est sans doute le mode de transport plus simple, le plus rapide et le plus confortable au Cambodge. Il est préférable de faire appel à un chauffeur local, au fait des règles de circulation mais aussi de l’état des routes. De manière générale, vous pourrez louer une voiture avec chauffeur au kilomètre ou à la journée.

Si vous souhaitez conduire au Cambodge, il est nécessaire de prévoir un permis de conduire international. Cependant, à quatre ou à deux roues, les routes cambodgiennes sont particulièrement dangereuses et il est préférable de faire appel à un chauffeur.

Moto

Pour les plus téméraires, il est très facile de louer une moto au Cambodge. Aucun permis n’est requis pour louer un deux-roues. Cependant, il est important de noter qu’il est essentiel de disposer d’une assurance médicale en cas d’accident.

Il s’agit du moyen de transport le plus efficace pour vous rendre dans des endroits isolés et découvrir les paysages incroyables du Cambodge. Cependant, dans les régions les plus reculées, les conditions de circulations peuvent être très dangereuses. Durant la saison des pluies, certains accès peuvent être inondés ou coupés, il est donc essentiel de bien réaliser votre itinéraire avant votre voyage.

Si vous voyagez en moto, pensez à toujours porter un casque en ville ou en campagne.

Taxi

Au Cambodge, il est très répandu de trouver des taxis à compteur dans les grandes villes telles que Phnom Penh, Siem Reap ou encore Battambang. Cependant, si vous recherchez une solution moins chère et plus typique, le tuk-tuk est ce qu’il vous faut.

Le tuk-tuk permet généralement d’embarquer à quatre, le prix pourra varier en fonction du nombre de passager et de la distance à parcourir. Il s’agit sans aucun doute du moyen de transport le plus agréable en ville. Il est cependant essentiel de bien fixer le prix de la course avant le départ.

Avion

L’avion est la solution la plus rapide mais aussi la plus chère pour se déplacer au Cambodge. Une seule compagnie propose des vols intérieurs réguliers : Cambodia Angkor Air. Le pays ne dispose que de trois aéroports pleinement opérationnels : Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville.

Bateau

Grâce au Mékong et à ses nombreux affluents, il est possible de se déplacer en bateau au Cambodge. Il est notamment facile de rejoindre Kratie depuis Phnom Penh.

Lors de la saison des pluies (quand les voies navigables sont les plus praticables), il est possible de rejoindre Siem Reap à la capitale en bateau. Vous pourrez vous laisser bercer par ce fleuve de légende et observer la vie quotidienne des Cambodgiens le long du fleuve.

Quelques conseils

Eviter de rouler de nuit

En raison des routes peu ou pas éclairées, de leur mauvais état et des comportements dangereux, il est vivement déconseillé de prendre la route de nuit.

Permis international ou moto

Même si le permis international n’est pas requis pour la location de deux roues, il est conseillé de posséder le document en cas de contrôle. Pour louer ou conduire une voiture au Cambodge, le permis est indispensable. Pour plus d’information sur l’obtention du permis international ici.

Ne pas voyager seul en moto

Nous vous déconseillons de voyager seul à moto ou en voiture au Cambodge. Préférez la présence d’un guide ou d’un deuxième véhicule en cas de problème.

Négocier le prix des tuk-tuk

En tant que touriste au Cambodge, vous payerez sans doute un léger supplément. Cependant, il est très important de négocier et de fixer le prix du trajet au préalable.

 

Découvrir nos séjours au Cambodge avec Carnets d'Asie
Les références de Carnets d'Asie
Qui sommes-nous ? Carnets d'Asie
DEVIS GRATUIT