VIVRE UNE EXPÉRIENCE SOLIDAIRE : LA NUIT CHEZ L’HABITANT EN ASIE


La rencontre, le partage et l’échange entre les cultures sont pour nous des essentiels lors d’un voyage en Asie. C’est pourquoi nous proposons toujours à nos voyageurs de passer la nuit chez l’habitant. Une occasion de s’immerger dans la culture locale mais aussi un moment unique, souvent le plus marquant lors d’un voyage en Asie.

Au quotidien chez l’habitant

Une nuit chez l’habitant, ce n’est pas simplement dormir et profiter d’un service lors de votre voyage. Il s’agit de vous immerger dans la vie quotidienne des populations locales.

Accompagné par votre guide comme interprète, vous rencontrerez toute la famille de vos hôtes. Vous partagerez le thé ou l’alcool de riz local. Puis, vous pourrez aussi prendre part à la préparation du repas, une occasion de développer vos talents culinaires et d’en apprendre plus sur les plats signatures de la campagne vietnamienne. Enfin, vous dégusterez le repas avec vos hôtes. Un moment privilégié dans une ambiance festive et joyeuse, où l’échange entre les cultures est de mise. Vous en apprendrez autant sur la culture de votre hôte qu’il en apprendra de la vôtre.

Pour de nombreux voyageurs, la nuit chez l’habitant reste un des souvenir les plus mémorables lors d’un voyage au Vietnam, au Laos, au Cambodge ou en Birmanie. Si vous avez une curiosité naturelle pour l’autre, l’échange n’en saura que plus beau. Vos hôtes sont toujours désireux de partager avec vous leurs traits culturels et ils vous poseront aussi de nombreuses questions auxquelles vous n’avez probablement jamais pensé.

Lors de chacune de vos nuitée chez l’habitant, les familles n’accueillent personne d’autre. Nous souhaitons garder un contact unique et authentique entre les hôtes et les voyageurs. Et pour se faire, il est indispensable de conserver de petits groupes uniquement afin que chacun profite à 100% de ce moment privilégié.


PASSER UNE NUIT CHEZ L’HABITANT, ENCOURAGER LE TOURISME DURABLE

Pour nous dormir chez l’habitant rime avec tourisme durable. En effet, lorsque nous envoyons nos voyageurs dans ces villages, notre objectif n’est pas de submerger ces villages avec des foules de touristes. Nous souhaitons conserver et préserver l’authenticité des traditions des habitants.

Il est inconcevable pour nous de partager avec nos voyageurs des mises en scènes aseptisées d’activités traditionnelles. Nous souhaitons refléter toute la réalité de la vie dans les campagnes vietnamiennes.

Nous souhaitons donc mettre en avant les traditions ancestrales des ethnies minoritaires et de faire de cette richesse culturelle une nouvelle source de revenu pour ces populations. En effet, nombre de Vietnamiens abandonnent leur campagne et leurs traditions pour les grandes villes, afin de trouver de nouvelles sources de revenus. C’est donc une occasion pour ces populations d’obtenir un complément de revenu mais aussi de mettre en avant leurs traditions et leur culture.

Passer la nuit chez l’habitant c’est donc participer au développement de villages tout en préservant et promouvant un mode de vie ancestral. Il est donc essentiel pour nous de laisser une empreinte infime de notre passage dans le village. C’est pourquoi nous réalisons nos expériences chez l’habitant en direct ou avec des projets associatifs communautaires. Cela nous assure donc un respect des populations, de leur mode de vie et de leurs traditions.


À SAVOIR AVANT DE PASSER UNE NUIT CHEZ L’HABITANT

Il est très important de bien connaître les conditions d’hébergement chez l’habitant avant de choisir de dormir dans une maison traditionnelle. Certains seront très satisfaits du confort et de l’ambiance qui règne dans la maison. Certains trouveront ces logements trop rustiques. Avant de décider de passer une nuit chez l’habitant, il est donc essentiel de connaître les conditions d’accueil chez l’habitant.

L’hébergement

  • Les maisons traditionnelles sont en bois, sur pilotis et avec une grande pièce à vivre à l’étage.
  • Tout le monde dort dans cette grande pièce principale. Cela comprend aussi la famille d’accueil qui possède généralement un espace dédié. Certaines maisons possèdent une pièce indépendante voire une seconde maison attenante.
  • Des petits espaces sont créés avant le coucher afin que chacun dispose d’un peu d’intimité. Ces espaces sont généralement séparés de rideaux et comptent une moustiquaire ainsi qu’une couchette molle. Il ne s’agit pas de lits, mais ces couchettes sont très confortables. Vous aurez aussi des oreillers et couvertures à disposition.

Le repas

  • Les repas sont également pris dans cette grande pièce à vivre. Tout le monde s’installe au sol, sur un petit tapis de natte. Tous assis en rond, vous partagerez le repas avec la famille dans une ambiance des plus conviviales et joviales.
  • Parfois, en fonction des maisons, des familles ou de la saison, les repas sont aussi pris ailleurs ou sous la maison sur pilotis sur une grande table avec des chaises.

La toilette

  • Dans ces maisons traditionnelles, la salle de bain est souvent à l’extérieur. Elles disposent du minimum essentiel à votre séjour. Des toilettes à l’européenne ainsi qu’une douche. Dans la très grande majorité des cas, elles sont carrelées et disposent d’un chauffe-eau électrique.

La vie au village

  • Enfin, il important de noter que la vie du village commence très tôt. Ainsi les voyageurs doivent s’adapter à la vie chez l’habitant et non l’inverse. Lorsque le soleil se lève, la vie se réveille aussi. Les villageois se préparent très tôt pour partir travailler et la vie dans le village commence à se faire entendre. Ne soyez pas surpris d’entendre les animaux (coqs, cochons, chien…) très tôt le matin voir parfois pendant la nuit.
  • Chaque maison possède des décorations plus ou moins fournies. En fonction du niveau social et de l’ethnie de chaque famille les maisons pourront donc avoir plus ou moins de charme.

Tous nos voyages au Vietnam
Les références de Carnets d'Asie
Qui sommes-nous ? Carnets d'Asie
DEVIS GRATUIT