• Statues de Bouddha au temple de Wat Phou

PAKSÉ, LE COEUR BATTANT DU LAOS


Paksé est la capitale de la province de Champassak au Laos et la troisième plus grande ville du pays. Fondée en 1905 par les Français, la ville avait une fonction administrative mais était auparavant la capitale du royaume de Champassak. Aujourd’hui, bien peu d’édifices coloniaux ont subsisté. Cependant, de par sa situation géographique, la ville jouit d’un fort dynamisme.

Tout d’abord, elle est devenue une porte d’entrée vers des sites naturels et culturels majeurs comme le plateau des Bolovens, le Vat Phou ou encore les 4000 îles. Mais la ville est aussi le cœur économique du sud du Laos. Les produits de la région étant majoritairement exportés depuis Paksé.


INFORMATIONS PRATIQUES

Nom

En laotien, « Pak » signifie la bouche, « Se »‘ la rivière. Le nom Paksé signifie donc « la bouche de la rivière« , la ville étant située au confluent du Mékong et de la rivière Done.

Population

La ville compte environ 75 000 habitants. La région de Champassak comprend de nombreuses ethnies minoritaires. Cependant, dans la ville de Paksé, on trouve de nombreux immigrés Chinois et Vietnamiens.

Adresse

Paksé est la capitale de la province Champassak, frontalière de la Thaïlande et du Cambodge, la ville est donc à un emplacement stratégique pour l’économie laotienne.


VISITER PAKSÉ

Véhicules pour s’y rendre

Paksé est une ville particulièrement bien desservie. L’aéroport de la ville a été notamment rénové en 2009. Il est donc facile de s’y rendre depuis Vientiane, Savannakhet, Siem Reap, Ho-Chi-Minh-Ville ou Bangkok. Comptez une à deux heures de vol depuis ces destinations. Paksé se situe à environ 50 minutes de route du Vat Phou et 4 heures de Savannakhet.

Période idéale

La meilleure période pour voyager à Paksé se situe de novembre à mars. Le temps sec et frais offre des conditions parfaites pour des activités en extérieur comme la visite du Vat Phou ou pour une visite du plateau des Bolovens. D’avril à juin, les fortes chaleurs peuvent être difficilement supportables et il n’est pas rare de voir le thermomètre grimper jusqu’à 40°C. De juillet à octobre la saison des pluies peut rendre les trajets et les visites difficiles.

Activités

  • Découverte du plateau des Bolovens
  • Visite du site culturel du Vat Phou
  • Balade dans les marchés de la ville
  • Visite du Vat Luang, le plus grand temple de la ville qui comporte notamment une école monastique
  • Gravir les centaines de marches jusqu’au Bouddha d’or qui surplombe la ville. (Préférez la fin d’après-midi pour profiter du coucher de soleil sur la ville et sur le Mékong).

Le temple de Vat Phu à Paksé

Hébergements

La ville de Paksé offre une large gamme d’hôtels. Vous trouverez toujours un hébergement qui correspondra à votre budget. De petites guesthouses aux hôtels plus originaux comme le Champassak Palace Hotel, installé dans un bâtiment d’architecture colonial qui était destiné à devenir la résidence du prince de Chamapassak avant la révolution.

Spécialités

Paksé est situé à quelques kilomètres du plateau des Bolovens. Vous pourrez donc goûter au café produit sur le plateau. En vous baladant dans les travées des marchés, goûter aussi aux fruits frais produits dans la région. Vous y trouverez aussi quelques incontournables de la cuisine laotienne qui sauront régaler votre palais !

→ Découvrez d’autres sites au nord, centre et sud Vietnam, au Cambodge et en Birmanie !

Découvrez nos séjours avec Carnets d'Asie
Les références de Carnets d'Asie
Qui sommes-nous ? Carnets d'Asie
DEVIS GRATUIT