• Visiter Phnom Penh avec Carnets d'Asie

PHNOM PENH, LA BELLE CAPITALE DU CAMBODGE


Située dans le sud-ouest du Cambodge, la capitale Phnom Penh abrite 1,5 millions d’habitants sur une superficie de 678,46 km2. Étant située au croisement des trois grands fleuves Mékong, Bassac et Tonlé Sap, la ville est rapidement devenue un centre d’échanges politiques, économiques et culturels entre les pays asiatiques. Phnom Penh a connu une histoire riche mais particulièrement mouvementée. De la civilisation angkorienne brillante à la période noire sous le régime des Khmer rouges, en passant également par l’histoire coloniale française. La ville conserve donc encore des marques indélébiles de ce passé.

Autrefois surnommée « la perle de l’Asie », Phnom Penh est aujourd’hui une ville animée et moderne. Cependant, cette destination antique et captivante attire toujours de nombreux touristes pour sa beauté impressionnante, ses édifices religieux, ses anciennes villas, ses monuments historiques mais aussi et surtout l’architecture coloniale française des bâtiments.


INFORMATIONS PRATIQUES

Nom

Phnom Penh tire le nom de « Wat Phnom Daun Penh », c’est-à-dire « la pagode sur la colline ». En outre, ce nom a un autre sens comme « le territoire de madame Penh », à la mémoire de cette dame – une veuve très riche a du mérite de la construction cette colline. Autrefois, on l’appelle aussi en tant que « Krong Chak Tomuk », qui signifie « la ville aux 4 visages » car elle se trouve au croisement des fleuves Mékong, Bassac et Tonlé Sap.

Population

Khmer, Chinois, Vietnamiens, Cambodgiens

Adresse

Phnom Penh se situe dans le sud-ouest du Cambodge et est à 231 km de Siem Reap.


VISITER LA CAPITALE DE PHNOM PENH

Véhicules pour s’y rendre

Il est possible de se rendre à Phnom Penh en avion (l’aéroport est situé à 7km du centre-ville). L’aéroport international de Phnom Penh est notamment desservi depuis la plupart des grandes villes sud-est asiatiques et européennes. Par la route, depuis le Vietnam, la Thaïlande et l’ensemble des provinces cambodgiennes. Enfin, vous pourrez aussi vous y rendre en bateau en remontant le fil du Mékong depuis le Vietnam.

Période idéale

On peut visiter Phnom Penh tout au long de l’année. Mais certaines périodes restent à privilégier. Novembre à mars, la température est agréable, surtout en janvier et février. En avril et mai, la chaleur en ville est particulièrement étouffante. De juin à octobre, les moussons soufflent du sud-ouest. Elles apportent donc des averses en fin de journée et des vents humide et frais. Cependant, on pourra profiter des prix très attractifs et éviter des foules de touristes en basse-saison.

Activités

  • Visite du Palais Royal, la Pagode d’argent
  • Promenade sur le quai Sisovath
  • Visite du musée national des Beaux-Arts et le musée du Crime génocidaire (Tuol Sleng ou Toul Seng)
  • Découverte des principaux vestiges coloniaux français: la grande poste, la mairie, la bibliothèque
  • Visite des ruines du Vihear Preah Ath Roes.
  • Exploration la colline Wat Phnom et Wat Ounalom

Hébergements

Plus moderne que Kampong Cham ou Kampong Thom, on trouve facilement des hôtels de toutes catégories à Phnom Penh, ainsi que des guest houses et des hostels.

Spécialités

Phnom Penh offre une grande variété de lieux où manger, surtout vers le Palais royal et le quai Sisowath. Pour les spécialités, on trouve la tarentule frite et le crabe au poivre, des desserts à base de lait de coco. Ainsi, on peut goûter la cuisine de rue d’un bol de soupe avec de la viande bouillie ou sautée, attaché du riz ou des nouilles. Enfin, des restaurants de la cuisine asiatique ou occidentale sont aussi dans presque les rues.

La capitale de Phnom Penh

→ Découvrez d’autres sites au nordcentre et sud Vietnam, au Laos et en Birmanie !

Découvrir nos séjours au Cambodge avec Carnets d'Asie
Les références de Carnets d'Asie
Qui sommes-nous ? Carnets d'Asie
DEVIS GRATUIT