• Cours de cuisine à Hanoi avec Carnets d'Asie

COURS DE CUISINE VIETNAMIENNE À HANOI


Découvrez les secrets de la cuisine vietnamienne. Accompagné d’un chef, faites votre marché, découvrez les odeurs et les saveurs du Vietnam. Puis, vous apprendrez quelques recettes simples que vous pourrez reproduire chez vous. Enfin, vous partagerez le repas que vous aurez confectionné.


LA CUISINE VIETNAMIENNE, UN ART À PART ENTIÈRE

Saine, fine, ni trop épicée et ni trop grasse, voilà comment la cuisine vietnamienne est souvent décrite. La clé de cette cuisine équilibrée est sans doute un condiment omniprésent : la sauce nuoc mam (sauce de poisson fermentée). Cette sauce vient ajouter une touche salée dans des plats souvent cuisinés de manière très simple.  En effet, la cuisine vietnamienne ne comporte pas de sauces ou de garnitures compliquées. Les légumes sont souvent cuits rapidement, bouillis ou à la vapeur. Ils conservent donc toute leur saveur, leurs vitamines et leur croquant. Les poissons et les viandes, leur goût et leur texture. Ce qui préserve l’aspect et le goût naturel des ingrédients.

Déguster un plat vietnamien, c’est donc une véritable balade dans un jardin potager. Dans cette cuisine fraîche et naturelle, les légumes et les herbes parfumées sont en abondance. Et les épices et condiments sont souvent à rajouter soi-même pour correspondre parfaitement à son goût.


LA CUISINE VIETNAMIENNE DU NORD AU SUD

La cuisine vietnamienne se distingue selon les trois grandes régions du pays. Le climat, l’histoire mais aussi ce que la terre apporte ont influencé chacune des régions pour offrir des saveurs et des cultures de la gastronomie bien distinctives :

  • Au nord tout d’abord, on retrouve une cuisine nourrissante et salée. On y trouve davantage de friture (poisson, beignets de fruits de mer…) mais aussi plus de grillades de viandes. Les escargots d’eau douce et les poissons y sont particulièrement populaires. Enfin, de part les hivers plus froids au nord, les soupes mijotées sont aussi très présentes dans cette cuisine pleine de parfums.
  • Au centre, on trouve une cuisine au confluent de plusieurs influences. Le passé impérial de la région a notamment apporté une cuisine plus élaborée. En effet, l’Empereur et sa cour appréciaient particulièrement le mélange des parfums, des couleurs, des textures et des condiments. Au centre, on mange aussi avec les yeux, ce qui a donné à cette cuisine un raffinement inégalé dans le pays.
  • Enfin, au sud, on trouve une grande diversité de saveurs et donc de plats. Ici, c’est une cuisine du soleil qui prime. Une cuisine aux saveurs sucrées, où les fruits tropicaux du delta du Mékong (ananas, noix de coco…) viennent se mélanger aux viandes et aux poissons. Dans ces mélanges aigres-doux et sucrés-salés, on y trouve notamment des influences cambodgiennes et chinoises. Goûter à tous les plats du sud vous prendrait donc plus d’une vie !

Cours de cuisine à Hanoi avec Carnets d'Asie

LE REPAS À LA VIETNAMIENNE, ENTRE PARTAGE ET CONVIVIALITÉ

Les repas au Vietnam sont toujours un moment simple et convivial. Les nombreux plats sont déposés au centre de tous les convives. En règle générale, on retrouve le riz évidemment, un bol de nuoc mam, un plat salé de viande ou de poisson, des légumes (le plus souvent bouillis ou à la vapeur) et, afin de faciliter la digestion, une soupe aigre-douce. Enfin, il est d’usage de servir un peu d’alcool de riz lorsque l’on reçoit des invités.
Lors des célébrations, des mariages, des réunions de famille comme lors du Têt par exemple, la table se pare d’une multitude mets. On retrouve notamment de nombreux types viandes et une grande diversité de plats. Dans le passé, ces grands repas étaient attendus avec impatience car les occasions de manger de la viande étaient rares.

De par la communauté bouddhiste dans le pays et notamment les moines, il existe aussi un grand nombre de recettes végétariennes. Il existe aussi des restaurants végétariens au Vietnam. Cependant, à part les religieux et certaines personnes malades, il n’y a aucune part de la population strictement végétarienne.


DÉCOUVRIR LA CUISINE VIETNAMIENNE LORS D’UN COURS PRIVÉ

Ramenez un peu de saveurs d’Asie chez vous. Lors d’une demi-journée, vous découvrirez une cuisine conviviale et accessible. Des plats simples que vous pourrez reproduire chez vous afin de faire découvrir à vos amis ou votre famille vos découvertes culinaires en Asie.
Débutants ou initiés, vous choisirez vos plats favoris. Puis, vous irez au marché du quartier pour faire vos courses, mais aussi et surtout, découvrir quelques ingrédients iconiques et parfois méconnus de la cuisine vietnamienne. Tous vos sens seront mis en exergue dans les travées du marché. Vous apprendrez à reconnaître et sélectionner les meilleurs produits.
Puis, vous enfilerez votre tablier de chef afin de vous atteler à la préparation du repas. Enfin, il sera temps de vous mettre à table pour déguster vos réalisations. Ce sera aussi l’occasion pour vous d’en apprendre plus sur l’art de la table au Vietnam.

Tous nos voyages au Vietnam
Les références de Carnets d'Asie
Qui sommes-nous ? Carnets d'Asie
DEVIS GRATUIT